Découvrir

4. Le „Bodagfährtle“ de Stuttgart

Les Souabes parlent de « Bodagfährtle » pour décrire le « souffle du sol sur le vin ». Depuis peu, on utilise le terme de « Terroir » pour décrire les vins de caractère. Ce terme rassemble des idées importantes qui influencent le vin : la géologie et la géographie, les particularités régionales, le processus de maturité et de croissance naturelle, les cépages, le microclimat et l’exposition du soleil. Les scientifiques font remarquer que l’approvisionnement en eau, la teneur en minéraux et en azote de même que le climat pendant toute l’année influencent la physiologie des plantes et ainsi les arômes des raisins et la robe du vin. Il en va de même de l’influence des facteurs humains dans l’élaboration des vins comme la date des vendanges, le travail du sol, la fertilisation de la vigne ou le talent du vigneron par exemple. Le vin est également influencé par la nature du sol dans lequel les raisins sont cultivés tout comme par les conditions climatiques : autour de Stuttgart, ville largement ensoleillée, c’est le Trollinger fruité, le pinot noir élégant, le Riesling pétillant ou le Kerner aromatique qui prospèrent sur des terres de calcaire conchylien et des terres touchées par l’érosion du Trias supérieur (Keuper).