• Besenwirtschaften
    Besenwirtschaften
Découvrir

Tavernes au balai

Quel mot divin pour un amateur de vin, même s'il ne comprend pas le latin. Avec cette loi de 791, Charles le Grand autorisa les paysans et les vignerons à vendre eux-mêmes une partie de leurs récoltes et de leurs productions.

Il nous offrit alors nos très chères « Besa » (abréviation de Besenwirtschaft, « taverne au balai »), un fait qui à lui seul aurait dû lui rapporter son titre de « le Grand ». Cette méthode s'est développée dans les autres contrées et porte le nom de « Buschenwirtschaft », « Straußenwirtschaft » ou « Heckenwirtschaft ». Mais elle reste une tradition très appréciée de la région de Stuttgart. Il s'agit de tavernes à vin dont l'ouverture saisonnière est indiquée par un balai, un bouquet ou une gerbe, accroché à la façade de l'établissement.

Pour constater cette popularité, il suffit d'essayer de trouver une place dans une « Besa » à huit heures du soir. C'est l'heure à laquelle nous, les Souabes, nous démontrons que quatre derrières peuvent tenir sur un banc de deux places. Contiguïté et brouhaha sont donc de rigueur. On aime raconter, rire, chanter (parfois aussi sans accompagnement musical, tard en fin de soirée des chansons, les « Lombaliedle », un peu osées, pas toujours bonnes pour les oreilles d'enfants) et bien sûr boire et manger.

Autre caractéristique d'une « besa » est que l'on se retrouve rapidement assis à une grande tablée, même si l'on est venu non accompagné. Dans la langue moderne, la « besa » serait un parfait « moyen de communication ». Encore une chose : ce type de taverne ne fait pas de différence. Paysan, banquier, ouvrier et architecte, tous y viennent parce qu'ils aiment le bon vin, la cuisine rustique, le bon divertissement et les gens sympas.

Voici quelques indications pour que vous puissiez vous imaginer ce qui vous attendra lors de votre prochaine venue dans une Besa : les « Besenwirtschaften » sont des tavernes qui ne requièrent pas de licence particulière parce qu'elles ne sont ouvertes que pendant une période déterminée, c.-à-d. 4 mois par an. La plupart sont ouvertes par étapes entre septembre et avril. Puisque chaque établissement fait comme il veut, il est recommandé de passer un coup de fil avant de venir pour savoir si c'est ouvert!